dimanche 27 septembre 2015

Fractures - Franck Thilliez

Titre : Fractures
Auteur : Franck Thilliez
Editions : Pocket
Pages : 439 


Résumé :
Alice Dehaene se recueille sur la tombe de sa sœur jumelle, Dorothée, décédée dix ans auparavant. Une question la taraude : à quoi rime cette photo de Dorothée, prise il y a à peine six mois, qu’elle a récupérée des mains d’un immigré clandestin ?
Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Son psychiatre à l’hôpital de Lille, Luc Graham, doit lui révéler le résultat d’un an de psychothérapie, lui apporter cette lumière qu’elle recherche depuis si longtemps. Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l’en empêcher : son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche, à propos duquel elle n’a pas le moindre souvenir ; et cet homme retrouvé nu à un abri de bus et qui semble avoir vu le diable en personne.

Grâce à l’intervention de Julie Roqueval, assistante sociale en psychiatrie, Luc Graham, d’abord dubitatif, se décide enfin à mener l’enquête. Un aller simple vers la folie…


Mon avis :
On suit à la fois Alice, Graham ainsi que Julie à travers une enquête qui nous entraîne, nous aussi, vers la folie. 
Thilliez m'épate encore une fois dans ce roman. Il est vraiment fort. Tout se tient. On se doute parfois de certaines choses, mais pas de toutes. On se laisse parfois berner, mener par le bout du nez. Jusqu'à la fin, je ne savais pas qui était Mirabelle. 
L'intrigue est très bien menée. On se laisse emporter. Chaque page se tourne sans qu'on y fasse attention. Le suspense est présent dans le sens où on a envie de comprendre aussi ce qui se passe. On se pose plein de questions. Pourquoi Dorothée a été passée pour morte, etc... On a envie de comprendre qui est qui, quels liens ont les personnages entre eux. 
J'ai passé un bon moment de lecture même si j'avais l'impression de tomber folle moi aussi.
Le thème proposé dans ce roman est un sujet qui m'a toujours un peu intéressé. Je ne dirai pas ce que c'est pour ne pas spoiler... A la fac, j'avais fait un dossier sur la schizophrénie. Ce n'est pas ce qui est représenté dans le roman mais c'est pour dire que le sujet m'intéresse et que j'ai d'autant plus apprécié l'intrigue.
Les personnages sont bons, bien faits mais j'ai eu du mal, à un moment, avec le docteur Graham. J'ai eu du mal à le cerner. Mais finalement, c'est fait exprès et vu son passé, ça peut se comprendre. 

Je ne regrette pas du tout ma lecture. Encore un Thilliez qui ne déçoit pas.

mercredi 23 septembre 2015

Uglies tome 1 - Scott Westerfeld

Titre : Uglies
Auteur : Scott Westerfeld
Editions : Pocket jeunesse
Pages : 432

Résumé :
Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?
Mon avis :
 Lu dans le cadre du challenge Des gages ta pal organisé par Merryfantasy sur Livraddict.Ce livre m'a été choisi par Riz-deux-zzz.
Plus jeune, j'avais déjà essayé de lire ce roman mais je n'avais pas pu aller plus loin que le premier chapitre. Je comptais bien retenter sa lecture un jour mais j'avais peur de ne toujours pas réussir à entrer dans l'histoire. Ce challenge est donc tombé à pic et m'a aidé à le sortir de ma bibliothèque à nouveau. 
Au début, on rentre tranquillement dans l'histoire, on fait connaissance avec l'héroïne et avec le monde dans lequel elle vit. J'appréhendais toujours ma lecture. 
Et puis, au fil de ma lecture, l'action est arrivée et je n'ai pas pu lâcher le roman. C'était plutôt addictif. Les choix que Tally ont faits, l'atmosphère du bouquin, les lieux, tout ça ont fait que j'ai adoré. Je ne m'attendais pas à ça, je n'avais pas relu la quatrième de couverture avant de commencer. Je m'attendais à des personnages du style "pouf" et c'est ce qui me faisait appréhender. Au final, j'ai été surprise par le retournement de situation et j'ai adoré l'ambiance et le nouveau lieu dans lequel elle évolue.
Les personnages principaux de La Fumée sont très intéressants. je me suis attachée à eux.
J'avais envie de connaître la suite, comment les personnages allaient s'en sortir mais je n'avais pas envie de quitter le roman. Ce que j'ai donc fait?? Et bien, je dois dire que c'est la première fois que ça m'arrive mais j'ai commandé la suite directement après. Des fois, je me procure la suite bien après ou bien parfois je l'ai déjà avant de lire le premier tome. Tout ça pour dire que j'ai hâte de continuer la saga, et savoir ce qui va se passer et ce qui va arriver à Tally et aux autres. 
J'imagine que dans le deuxième tome, l'atmosphère ne sera plus la même mais j'espère que ça ne va pas tomber dans le pathétique, ce que j'appréhende et ce que je déteste, un monde où il n'y a que la beauté qui compte. On verra bien mais je veux savoir si David pardonnera à Tally!!! :)

Pour ce premier tome, c'est presqu'un coup de coeur finalement. Comme quoi, les goûts évoluent. Je remercie Riz-deux-zzz pour m'avoir enfin fait sortir ce livre de ma bibliothèque pour de bon. Cependant, mon porte-monnaie ne la remercie pas^^.
Note : 19/20.

vendredi 4 septembre 2015

Tout est sous contrôle - Hugh Laurie

Titre : Tout est sous contrôle
Auteur : Hugh Laurie
Editions : Points
Pages : 425

 Résumé :
On peut avoir un caractère de chien, un sens de la répartie assassin, mais rester, même malgré soi, un mec bien. Hugh Laurie, formidable interprète du Dr. House, a largement su le prouver sur le petit écran, il récidive avec ce thriller palpitant dont le héros, Thomas Lang est un ancien militaire d'élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n'a pas grand chose à perdre. Aussi, lorsqu'on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr. Woolf, un riche homme d'affaire londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment, mais pousse l'indécence jusqu'à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui. Une bonne intention ? L'enfer en est pavé. On retrouve dans ce thriller aussi prenant qu'un livre de Robert Ludlum, aussi décapant qu'un épisode de Dr. House, le mauvais esprit salvateur de Hugh Laurie, au service d'une intrigue passionnante et d'un personnage qu'on n'oubliera pas de sitôt. 

Mon avis :
 J'avais envie de le lire depuis sa sortie. Quand j'ai dis que j'allais enfin le lire, on m'a promis de l'ennui. J'avais donc finalement un peu peur.

On suit Thomas Lang à travers ses péripéties. Déjà, à la première page, je me suis dis "wahou, ce livre va me plaire, c'est noir, c'est cru." J'aimais beaucoup. Je trouvais ce roman pas si mal que ça, je me demandais pourquoi on le critiquait tant. J'ai compris par la suite.

D'abord, le fait que le narrateur change tout le temps de nom suivant les personnes avec qui il parle, me perturbait. J'étais parfois perdue, je n'arrivais plus à suivre par moment. 
Ensuite, il y a des passages que je trouvais brouillon et moins intéressants. Je comprends les personnes qui ne l'ont pas terminé. Je ne peux pas vraiment dire que je me suis ennuyée parce que ça dépendait des moments. 
L'humour noir est présent et j'ai apprécié cela mais l'écriture n'est pas très fluide. Si des personnes connaissent Berlin Alexanderplatz... j'ai trouvé que le style d'écriture était un peu le même. 

Après, par contre, je ne me sentais pas vraiment dans un roman policier et la fin, et bien je dois l'avouer, je n'ai pas tout compris. J'avais l'impression que finalement il n'y avait pas de recherche, pas vraiment d'enquête. Ça a été trop vite, j'ai le sentiment d'avoir tout raté de l'enquête.

Ce roman ne m'a pas vraiment convaincu. Il commençait bien mais c'est éparpillé, à mon avis, par la suite. 

Note : 13/20